Le panneau enfant

Le diplôme d’attachement

Le Panneau est un message permanent de vigilance pour tous les adultes en voiture

L’opération SECCUbbROUTE de l’ADSN* consiste en la mise place d’un maillage national structurel de vérification de l’installation des enfants transportés dans les automobiles. Si l’installation vérifiée est reconnue optimale selon une liste de points pré établis, le PANNEAU ENFANT est alors apposé sur la vitre arrière à droite du véhicule.

En Microtac : Il peut être collé et décollé à l’infini

Les sièges enfants sont aussi appelés « dispositifs de retenue pour enfants ».

Il y a une obligation légale : chaque dispositif vendu doit porter le Label des normes européennes. Chaque constructeur automobile recommande sur le « livret d’usage du véhicule » les types de sièges enfants adaptés à leur marque et modèle.
Mais dans les faits, l’usager peut trouver toutes sortes de sièges à la vente ; certains prêtés ou d’occasion, sont même dangereux , parce qu’aucun contrôle n’est exercé à ce niveau.
Écarter ces sièges de l’usage courant est un des buts de l’opération.
Par ailleurs, il est notoire qu’installer un ou des enfants correctement dans le dispositif n’est pas facile ; dès lors la tentation est grande de ne pas l’attacher, ni d’arrimer le siège sur les courts trajets qui sont les plus accidentogènes.

Si vous êtes attachés à vos enfants, attachez-les correctement - Faites vérifier l'installation régulièrement.

Ainsi par cette opération destinée à renforcer la sécurité des enfants transportés, le but est aussi d’augmenter la compétence des parents et de sensibiliser l’enfant à sa sécurité dès qu’il est en âge de comprendre, par des formateurs qui vérifient l’installation dans l’automobile.

Si l’installation est reconnue optimale lors de la vérification, le Panneau Enfant est délivré en tant que « Diplôme d’Attachement » à apposer sur la vitre arrière du véhicule.

Cette proposition de mesure structurelle a été portée par le Dr Diane Dingli et l’ADSN au Sénat, dont le soutien a été déterminant.

Une Conférence de Presse est projetée le 5 octobre 2016

Invité par le Sénat à cette Conférence de Presse, le Délégué Interministériel à la Sécurité Routière (DISR) au nom de l’État a apporté son concours à la mise en place de cette mesure. Il a voulu, à cette occasion rassembler autour du Dr Diane Dingli, de l’ADSN et de l’UNAF :

-La Présidente-Fondatrice de la LIGUE CONTRE LA VIOLENCE ROUTIÈRE qui a apporté une précieuse contribution sous forme de requête aux industriels et

-Un représentant de l’Association « LA PRÉVENTION ROUTIÈRE »

ÉTAIENT AUSSI PRÉSENTS :

– LA SOCIÉTÉ PSYCHANALYTIQUE DE PARIS représenté par son Président ,
qui a contribué au Dossier de Presse ,

– LA FONDATION DE FRANCE représenté par sa Présidente,

– LE MAIRE DU 6ème arrondissement de Paris , représenté par le médecin
en charge de la Prévention ; l’implication des Maires de France
étant vivement souhaitée.